Laurence Guichaoua Fernandez

Pleine Conscience

Contact

Tél. 06 42 78 70 91 

Mail. cliquer ici

 

Le parcours de Laurence Guichaoua Fernandez relate une perdition, celle d’une jeune fille douée, précoce, qui va subir à l’entrée dans l’âge adulte, les affres de la dépression : de l’écroulement de son monde à l’effondrement intérieur, que reste-t-il? Sur fond d’une effroyable lucidité, un fil ténu auquel seul on peut se raccrocher, un fil tissé du désir de vivre…malgré tout. Désir qui va se muer en énergie pour renaître… Renaissance qui va creuser le sillon d’un savoir inédit, d’une connaissance intime des mécanismes de l’humeur.

Et c’est en effet d’une intimité avec la maladie que va germer le rétablissement ! En cessant de fuir ce qui l’envahit, mais en l’accueillant avec bienveillance, la déchéance est devenue chemin, les épreuves, enseignements, et la malade…thérapeute!

C’est en fin d’adolescence qu’elle a commencé à pratiquer la méditation auprès de Françoise Lucas-Le Gall, professeur de Hâta Yoga à Quimper. Elle venait d’entrer à l’Ecole des Beaux-Arts, où elle a étudié pendant 3 ans. Entre 1995 et 2000, après un parcours professionnel de création dans divers domaines (graphisme, céramiques, dentelle, mode, BD, collages…), elle a émigré au Québec, et y a découvert la démarche fondamentale qui allait parachever son rétablissement : la Pleine Conscience .

« Accueillir avec bienveillance et ouverture, Ici et Maintenant, toutes les manifestations de l’Être dans le corps, par la Conscience de la respiration ». Ce fut la pièce maîtresse de sa guérison, celle qui manquait encore à la naissance d’une vie réelle et bien remplie.

La bipolarité a ainsi été pour elle le laboratoire « in situ » de l’Être en soi ; l’occasion d’observer de manière quasi clinique ce qui perdurait entre les crises, ce qui restait stable, ce qui relevait non plus de l’humeur mais de l’Être profond…

De retour en France débarrassée de tout traitement, elle est retournée sur les bancs de la fac pour obtenir enfin le Diplôme Universitaire dont la maladie l’avait frustrée ; elle était déjà artiste… elle est devenue art-thérapeute.

Déjà formée à la Pleine Conscience par ses « maîtres » québécois, et armée de ce nouveau bagage, elle a enfin pu réaliser le projet qui l’habitait depuis longtemps : fonder une association de ressources et d’entraide pour les personnes dépressives et bipolaires (AEROLITH / 2011-2016). Elle y a personnellement accompagné quelques 120 personnes dans leur parcours de soin vers un rétablissement, en animant notamment une vingtaine de session de Pleine Conscience de 10 semaines chacune.

Récemment installée à Paris, elle poursuit sa démarche de propagation de la Pleine Conscience et de l’Art-Thérapie en cabinet libéral auprès de personnes souffrant de troubles de l’humeur, mais aussi auprès de malades cancéreux, etc… et auprès de la communauté LGBTIQ.

 

Tarif

Sur demande

 

Présence Agora Zen

Initiation à la Pleine Conscience : cliquer ici

Pratique et Approfondissement de la Pleine Conscience : cliquer ici